Le numérique mis à l'épreuve !

Publié le 15 mars 2020 par Michelle Laurissergues

Le corona virus est en train de bouleverser en quelques semaines toute l’organisation de la mondialisation ; il nous oblige à revisiter nos modes de production, nos chaines de valeurs et nul ne sait pour l’heure quels seront les impacts réels de cette crise planétaire sur notre économie et nos modes de vie. Il n'est plus question de danger des écrans, de réseaux sociaux et de smartphones omni-présents et nocifs. Le numérique se frotte aujourd'hui à une réalité : le besoin.

 

Certes, le contenu se doit d'être riche et varié (vidéo, animations, modalités d'interactivité...), avec une pédagogie plus complexe que celle de l'exposé linéaire, ce qui requiert des moyens importants et l'acquisition d'un savoir-faire spécifique. Cependant, nous sommes là dans une expérience à grande échelle, confrontés à nos contradictions, confrontés aux vrais problèmes de l'enseignement : l'intérêt que trouvera l'élève et l'attention qu'il portera, la place de l'autonomie intrinsèque aux propositions d'apprentissage, la relation avec toutes les médiations qui permettent d'apprendre, les outils virtuels qui peuvent pallier les besoins techniques par exemple des lycées professionnels, la relation entre tous les membres de la communauté éducative dont les parents...

 

" Ma classe à la maison "

https://educavox.fr/toutes-les-breves/ma-classe-a-la-maison

" Il s’agit tout de même d’une expérience en vraie grandeur dans laquelle les outils numériques s’imposent pour tous, sans autre alternative, avec leur pleine utilité.

 

Côté élèves les bouleversements ne sont pas moindres : il s’agit pour eux d’investir dans les apprentissages en dehors du cadre contraint de l’établissement scolaire.

Il leur faut définir, leur propre emploi du temps et peut-être aussi passer d’un numérique ludique à un numérique formateur de façon plus systématique. Il leur faut impérativement se poser et poser les bonnes questions pour espérer trouver des réponses et avancer : ils n’ont pas d’autres choix que de devenir acteurs de leurs apprentissages.

 

Côté pouvoirs publics et collectivités, les difficultés rencontrées pour mettre en place cette continuité pédagogique (faible débit internet, zones blanches, manque de formation…) ne vont pas pouvoir perdurer au risque de rendre les inégalités encore plus insupportables qu’en temps ordinaire."

Jacques Puyou : https://www.educavox.fr/accueil/debats/coronavirus-un-mal-pour-un-bien

 

Peut-être que le regard porté sur le numérique ne sera plus jamais le même, peut-être l'analyse à postériori de ce qui va se dérouler sera propice à des avancées plus concrètes, plus réalistes, moins alarmistes.

Peut-être que les communautés enseignantes qui  militent sans cesse pour développer une autre forme de relation aux savoirs avec le numérique trouveront-elles là de quoi conforter et enrichir leurs expertises ! Peut-être que les Environnements Numériques de Travail, les équipements divers, trouveront toute leur place ! Ou montreront leurs points faibles...

 

L'Intelligence Artificielle, une piste à suivre ?

 

Dans cet article, " Intelligence artificielle, nouvelles technologies et enseignement : embellie ou tempête parfaite ? " Pierre Balloffet - Education & Intelligence artificielle, Professeur agrégé à HEC Montréal au Département d’entrepreneuriat et innovation, stipule :

" L’entrée de l’IA dans le monde de l’éducation (et plus largement de la formation) aura des impacts considérables qui vont bien au-delà du simple renouvellement d’approches pédagogiques désuètes. Les changements à prévoir concernent également l’organisation, en règle générale complexe, de ces systèmes d’éducation, leur réalité matérielle et les cultures éducatives qui y sont souvent très vivaces. Des premières années d’apprentissage jusqu’à la fin de vie, le terme « apprendre » est peut être appelé à prendre ainsi un nouveau sens. En termes de gouvernance, pour les institutions publiques ou privées dont la mission s’inscrit dans le domaine de l’éducation ou de la formation, ce ne sont pas juste de nouvelles stratégies qu’il s’agit de mettre en place, c’est sans doute d’une nouvelle tête dont il s’agit de se doter ! "

 

Pierre Balloffet : https://www.educavox.fr/innovation/technologie/intelligence-artificielle-nouvelles-technologies-et-enseignement-embellie-ou-tempete-parfaite

 

Le numérique, irréversible, incontournable !

 

Chavernac Philippe pose la question : Le numérique change t-il la façon de travailler des enseignants ? " L’école en France qui regroupe l’élémentaire et le secondaire (les écoles, les collèges et les lycées) comptabilise plus de 800 000 élèves. Le vocable « numérique » est plus difficile à définir : sorte d’auberge espagnole où chacun peut mettre des outils, des pratiques, des séquences, des usages, des logiciels…

Pour cet article, nous resterons dans le cadre du numérique éducatif, à savoir les outils pouvant s’intégrer dans les apprentissages pour nous permettre de répondre à différentes questions dont la principale concerne l’utilisation des outils numériques dans la salle de classe ou au CDI (Centre de Documentation et d’Information) lors de séquences pédagogiques : Ces usages modifient-t-ils notre façon d’enseigner ou de transmettre ? D’après Dominique Wolton[1] dans un article de la revue Hermès, « La technique ne fait pas un projet d’éducation » mais elle peut éventuellement y contribuer."

 

Philippe Chavernac : https://www.educavox.fr/accueil/debats/le-numerique-change-t-il-la-facon-de-travailler-des-enseignants

Et quid aujourd'hui dans cette configuration inédite hors de la classe ?

 

Apprendre aujourd’hui et (ré)apprendre demain avec le numérique

 

Cet article  est rédigé par la sociologue Sandrine Cathelat, qui présente l’analyse et le point de vue de Netexplo, l’observatoire mondial des nouvelles technologies.

" L’ouvrage en anglais intitulé « Human Learning in the Digital Era » co-édité par Netexplo et l’UNESCO en 2019, est une compilation d’articles du "think tank » UNAB (UNESCO/Netexplo Advisory Board) constitué de professeurs issus d’universités les plus prestigieuses dans le monde qui se penchent sur les questions et les défis posés par le numérique sur notre société. Cet ouvrage s’attaque au sujet de l’éducation et analyse comment la forme, c’est à dire les méthodes d’enseignement, aussi bien que le fond, c’est à dire le contenu de l’enseignement, sont directement impactés par les nouvelles technologies."

Sandrine Cathelat : https://www.educavox.fr/innovation/recherche/apprendre-aujourd-hui-et-re-apprendre-demain-avec-le-numerique

De l'incertitude peut naitre conscience, action et créativité !  C'était ce que j'affirmais dans le précédent édito. L'actualité nous apporte une certitude aujourd'hui : le numérique peut être une réponse certes, imparfaite, insuffisante...Mais une réponse.

 

https://www.educavox.fr/edito/le-numerique-mis-a-l-epreuve